año nuevo chino, cultura y traducción

Ces jours-ci, nos voisins asiatiques célèbrent l’une de leurs fêtes les plus importantes. Ce qui est connu en Espagne sous le nom de « Nouvel An chinois » est appelé « Nouvel An lunaire » ou « Festival du printemps » pour ceux qui le célèbrent, bien que cela ne signifie pas exactement la même chose. Chez Tatutrad, en tant qu’agence de traduction, la diversité culturelle nous fascine et nous sommes conscients qu’il est important de se sentir proche des cultures dans lesquelles nous effectuons notre travail. Car notre travail ne consiste pas seulement à traduire, mais à informer nos clients concernant les habitudes et coutumes de tous les consommateurs internationaux dans une économie mondialisée.

Les célébrations du Nouvel An lunaire débutent par la nouvelle lune et atteignent leur apogée lors de l’annonce de la pleine lune, c’est à ce moment-là qu’a lieu le Nouvel An. Si tu es en train de lire cet article et que tu te demandes pourquoi est-ce que la pleine lune marque le début du Nouvel An, cela est dû au fait qu’il s’agisse d’un calendrier lunaire, c’est-à-dire, qu’il se base sur des cycles lunaires complets, et le Nouvel An chinois marque le début d’une nouvelle année lunaire.

Cette année, le Nouvel An lunaire 2019 fut célébré le 5 février et a ouvert l’année du cochon en Chine.

Comme toute manifestation culturelle, la célébration du Nouvel An lunaire est associée à des célébrations symboliques qui sont différentes selon le pays asiatique dans lequel on le célèbre :

En Chine, par exemple, la tradition veut que :

  1. Les décorations soient de couleur rouge, la couleur de la chance. Des lanternes rouges soient suspendues dans la rue et que des pancartes rouges contenant des poèmes et citations soient placées sur les portes des maisons.
  2. Le dîner de fin d’année soit célébré sous forme d’un banquet familial avec des plats qui conservent des significations ancestrales : les œufs représentent la fertilité, les crevettes royales la joie et en ce qui concerne la décoration, il est indispensable d’y inclure les couleurs jaune et doré afin d’attirer la fortune. La célébration du banquet promette l’abondance pour l’avenir.
  3. Que l’on lance des feux d’artifice et pétards pour les minutes qui suivent le Nouvel An, au moins il existe une raison pour laquelle ils les ont inventés. Étrangement, on lance aussi des pétards juste après le passage à la nouvelle année depuis quelque temps déjà dans le monde occidental.
  4. Que l’on échange des cadeaux et des enveloppes rouges contenant de l’argent. La tradition d’offrir des cadeaux au Nouvel An inclut la remise d’enveloppes rouges contenant de l’argent, par exemple de la part des chefs d’entreprises à leurs employés, ou des grands-parents à leurs petits-enfants.

Quelle est la date du Nouvel An lunaire ? 

Cette année, les dates des festivités en Chine vont du 4 au 10 février, c’est donc le moment d’envoyer des félicitations à des amis, clients ou fournisseurs !

Et après la célébration du Nouvel An lunaire, les festivités se poursuivent avec la Fête des Lanternes. La Fête des lanternes se célèbre le 15e jour du premier mois lunaire, elle marque la fin du Festival du printemps et du Nouvel An, elle consiste à lâcher des lanternes volantes en papier (Khom Fay) pour qu’elles nous apportent la chance et qu’elles éloignent le mal. Cette année elle sera célébrée le 19 février.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, le Nouvel An lunaire n’est pas uniquement célébré en Chine, en Corée du Sud la fête est connue sous le nom de « Seollal » et les festivités durent trois jours. Pendant ces jours :

  1. Les familles se réunissent afin de déguster de délicieux mets, tels que la soupe Tteok-Guk, traditionnellement consommée en fin d’année et faite à base de gâteau de riz.
  2. Pendant les fêtes, la tradition veut que les adultes portent le Hanbok (한복). 

Les vêtements féminins sont une blouse (jeogori) ou une veste et la chima, une jupe enveloppante avec un ruban qui accentue la ligne du buste.

Le hanbok masculin est composé d’un jeogori avec un pantalon ample appelé baji.

  1. Lors des festivités du Nouvel An lunaire coréen la tradition veut également que l’on joue au Yunnori, un jeu de société traditionnel coréen.

Au Japon, autrefois on célébrait le Nouvel An lunaire, mais depuis 1873, le Nouvel An est célébré en accord avec le calendrier grégorien, comme dans les pays occidentaux. Bien qu’il soit vrai que certaines traditions se conservent :

  1. « Otoshidama » : une tradition japonaise qui consiste à offrir de l’argent dans des enveloppes à nos anciens comme marque de respect, mais également pour valoriser les personnes âgées.
  2. « Mochi » : La tradition veut que l’on confectionne des gâteaux de riz pour le Nouvel An.

Au Vietnam, le Nouvel An lunaire est la fête la plus importante et elle est appelée « Tet Nguyen Dan ». À ces dates-là, les principaux événements culturels sont :

  1. Au début des festivités Ong Tau, le dieu du foyer, visite la demeure de l’Empereur de Jade et remet son rapport annuel concernant chaque membre de la famille. Tout le monde souhaite qu’Ong Tau parle bien d’eux et c’est la raison pour laquelle, avant son départ, on nettoie et on rénove les maisons.
  2. Tet implique la possibilité de prendre un nouveau départ, d’oublier les problèmes de l’année précédente et de débuter une nouvelle année. En plus de nettoyer les maisons, on achète souvent de nouveaux vêtements et il s’agit également d’une période propice pour changer d’emploi ou de carrière.
  3. À minuit, le premier jour de l’année Ong Tau revient et on lui souhaite la bienvenue avec des feux d’artifice et le son du gong. Pendant ce moment précis, il faut éviter d’avoir des pensées négatives ou des sentiments négatifs, afin que les mauvais esprits n’entrent pas dans la maison.
  4. Tet marque aussi le moment au cours duquel les Vietnamiens sont plus vieux d’un an, puisque traditionnellement l’on grandit à chaque nouvelle année et non pas selon la date de naissance.

Et pour que vous puissiez envoyer vos vœux de bonne année, nous vous laissons ici quelques traductions vers le chinois, le coréen et d’autres langues asiatiques qui vous seront utiles :

Anglais : Happy New Year !

Cambodgien : Soursdey Chhnam Tmei
Philippin : Manigong Bagong Taon
Japonais : あけましておめでとうございます
Coréen : 새해 복 많이 받으세요 
Malais : Selamat Tahun Baru
Chinois simplifié : 新年快乐 / 恭喜发财

Chinois traditionnel : 新年快樂 / 恭禧發財
Thaï : สุขสันต์วันตรุษจีน 
Vietnamien : Chúc Mừng Năm Mới

Et souviens-toi que pour pouvoir opérer sur un marché mondial, il est nécessaire d’assimiler une culture mondiale. Chez Tatutrad, nous ne sommes pas uniquement des traducteurs, nous sommes aussi des consultants et conseillers culturels.

Bonne année à tous !

Auteure : Rosario de Zayas Rueda

Demandez votre devis